Élection présidentielle moldave

Hier, dimanche 13 novembre 2016, ont eu lieu les élections présidentielles en Moldavie et en Bulgarie (voir l’article Élection présidentielle bulgare). Les deux gagnants possèdent plusieurs aspects communs : ils sont tous les deux membres d’un parti socialiste et tous les deux pro-russes.

La Bulgarie aussi bien que la Moldavie, pays d’Europe de l’Est séparés uniquement par la Roumanie, élisent leur président au suffrage universel direct dans un scrutin à deux tours. C’est d’ailleurs la première élection présidentielle moldave au suffrage universel direct depuis 1996.

En Moldavie, le premier tour avait vu arriver en tête Igor Dodon, membre du Parti des socialistes de la République de Moldavie et ancien ministre, et Maia Sandu, femme politique du Parti action et solidarité (parti de centre-droit) et économiste. Comme pour la Bulgarie, on remarque toutefois qu’à peine la moitié de la population (ici 49,18%) a participé au vote (l’abstentionnisme est une pratique de plus en plus courante dans une grande partie des pays de l’Est).

Au second tour, Dodon l’emporte face à Sandu avec 52,18% des voix contre 47,82%. Igor Dodon, candidat russophile et eurosceptique du principal parti moldave de centre-gauche, devient ainsi le nouveau président du pays en succédant à Nicolae Timofti. Certains voient dans cette double élection, bulgare et moldave, finalement très semblable, une montée indéniable du sentiment pro-russe en Europe de l’Est.

Advertisements

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s