Fillon remporte le premier tour de la primaire de la droite

Bien que les gagnants et le nombre approximatif de voix étaient connus dès hier soir aux alentours de 22h30, les résultats officiels n’ont été dévoilés qu’aujourd’hui à midi par la Haute autorité de la primaire. Fillon l’emporte avec une large avance sur ses concurrents, Juppé se classe en seconde place avec un pourcentage de votes moins important que celui prévu par les sondages, Sarkozy quant-à-lui est éliminé.

La primaire ouverte de la droite et du centre doit décider du candidat qui se présentera à la présidentielle de 2017 au nom du parti des Républicains et de ses partis satellites (comme le Parti chrétien-démocrate). Dès le début, elle est symptomatique d’une droite vieillissante et du manque de renouvellement de la caste politique française en générale avec parmi ses rangs un ancien président de la République ainsi que deux anciens premiers ministres âgés respectivement de 62 et 71 ans.

Cette primaire, qui est par ailleurs la première a voir lieu au sein de la droite, est dès le début annoncée comme d’une importance capitale pour la présidentielle de 2017 car, face aux échecs du président socialiste Hollande et à son manque de popularité durant son mandat, la plupart des sondages placent le candidat Les Républicains comme futur président de la République.

Toutefois, la primaire n’est pas sans rebondissement. Ainsi, alors que Nicolas Sarkozy et Alain Juppé sont présentés comme les deux vainqueurs du premier tours dans presque tous les sondages des derniers mois avec Bruno Le Maire comme troisième homme, on assiste dans les deux dernières semaines précédant le premier tour à une remontée fulgurante de l’ex-premier ministre François Fillon dans les sondages.

Au final, au terme du premier tour qui a réuni 4 millions de votants (pour 9000 votes blancs) soit bien plus que la primaire socialiste de 2012 (les conditions politiques d’alors n’étaient toutefois pas les mêmes avec notamment une primaire moins médiatisée et un enjeu qui semblait également moins important qu’aujourd’hui), les résultats sont les suivants :

  • François Fillon (44,1% des voix, qualifié pour le second tour), ex-premier ministre et député, après sa remontée dans les sondages durant les dernières semaines il effectue une percée spectaculaire en s’assurant presque de remporter le second tour.
  • Alain Juppé (28,5%, qualifié pour le second tour), ex-premier ministre et maire de Bordeaux, auparavant considéré comme le vainqueur de la primaire par les sondages, sa victoire au second tour est dorénavant compromise.
  • Nicolas Sarkozy (20,6%), président de la République de 2007 à 2012, son porte-parole décrit cette défaite comme un séisme politique tandis que Sarkozy conseille de voter pour Fillon au second tour.
  • Nathalie Kosciusko-Morizet (2,6%), députée, elle déclare qu’elle votera pour Juppé au second tour.
  • Bruno Le Maire (2,4%), députée, il se rallie à Fillon pour le second tour.
  • Jean-Frédéric Poisson (1,5%), président du Parti chrétien-démocrate, il s’était fait remarquer pendant la campagne pour ses propos jugés extrêmes.
  • Jean-François Copé (0,3%), député et ancien président de l’UMP, il obtient presque autant de votes que le nombre de votes blancs et rallie Alain Juppé.

 

Advertisements

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s