Trump investi président

Donald Trump a officiellement prêté serment cette après-midi du vendredi 20 janvier 2017 en devenant ainsi le 45e président des États-Unis. Son investiture s’est révélée moins glorieuse que celles de son prédécesseur Barack Obama, alors que indice de popularité est relativement faible et que de nombreux mouvements de contestations ont lieu à travers le monde.

Tout semble compliqué et sujet à polémique pour Trump dès son élection. Bien qu’il ait finalement été élu pour succéder à Barack Obama, cela n’a été permis que grâce au système américain où les présidents est élu par des grands électeurs selon le nombre de voix par états (et chaque état ayant ensuite son propre mode de fonctionnement). En effet, il est aujourd’hui prouvé la majorité de la population américaine était en réalité favorable à Hillary Clinton qui, selon le système français, aurait été la première femme présidente des États-Unis. De plus, les nombreux scandales notamment avec la Russie (voir notre article : Obama, Poutine et les 35 agents russes) qui aurait pu interférer dans l’élection présidentielle américaine affaiblissent encore la crédibilité de Donald Trump.

Cela explique partiellement pourquoi, alors qu’il vient d’être investi président, Trump bat des records d’impopularité dans de nombreux sondages. Les médias américains ont en effet l’habitude de réaliser des sondages sur ce que pensent les gens du nouveau président peu après son investiture et sur la manière dont il effectue la transition avec le gouvernement précédent. Or, selon un sondage de la Gallup Organization, il semblerait que seul 44% des personnes interrogées soient favorables à Donald Trump contre 51% d’opposants. C’est le taux le plus faible depuis 1992, lors de l’élection de Bill Clinton, et il peut être amusant de rappeler que, en son temps, Barack Obama recueillait plus de 80% de sondés favorables.

Des manifestations et des mouvements de protestation contre Donald Trump ont également eu lieu aujourd’hui à travers le monde, aussi bien aux États-Unis qu’en Allemagne ou au Japon. Des gens ont ainsi manifesté toute la journée à Tokyo, Chicago, New-York, Los Angeles ou Berlin contre le nouveau président américain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s