Une campagne présidentielle laborieuse

Alors que le premier tour de la présidentielle française aura lieu le 23 avril 2017, soit dans un peu plus de deux mois, une grande partie des candidats, principalement de droite et du centre, se trouvent embourbés dans des affaires judiciaires ou doivent faire face à des rumeurs persistantes. Seul les candidats de gauche continuent donc leur campagne paisiblement mais surement.

L’affaire la plus emblématique, probablement parce que la plus médiatisée, de cette campagne présidentielle et celle que les journaux étrangers appellent déjà le Penelopegate. L’affaire Penelope Fillon, révélée par Le Canard Enchainé, accuse le candidat du parti de droite Les Républicains, François Fillon, d’avoir rémunéré sa femme comme assistante parlementaire puis comme collaboratrice de la Revue des deux Mondes, sans que l’on puisse prouver la réalité de son travail. De plus, elle aurait touché des indemnités financières d’une valeur de 45 000 euros après avoir été licencié de son poste d’attaché parlementaire, une somme bien plus élevée que celle de ses collaborateurs. De plus, les deux enfants du candidats auraient aussi été rémunérés comme assistants parlementaires pour leur qualité d’avocat alors que ceux-ci n’étaient encore qu’étudiants. Le total reçu par toute la famille Fillon s’élèverait à 900 000 euros brut. Suite à ces dénonciations, Fillon perd des intentions de vote et est devancé dans les sondages par Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

La candidate d’extrême-droite nationaliste du Front National, Marine Le Pen, n’est pas en reste. Elle aurait en effet rémunéré des cadres de son parti avec l’argent public du Parlement européen. Les deux personnes ayant bénéficié de se délit sont son garde du corps Thierry Légier et son ancienne belle-sœur Catherine Griset. La somme que Marine Le Pen devra rembourser au Parlement européen s’élève à près de 300 000 euros. De plus, une seconde affaire menace le parti : les députés européens du Front National emploieraient une trentaine d’assistants parlementaires travaillant sur des dossiers pour le parti nationaliste français et non sur des dossiers européens.

Le candidat plus centriste et libéral Emmanuel Macron du mouvement En marche ! fait quant à lui face à des rumeurs persistantes. Ces rumeurs portent sur sa prétendue homosexualité et sur sa soi-disant liaison avec Mathieu Gallet, PDG de Radio France. Toutefois, Macron a entièrement démenti cette rumeur en disant ne pas être en relation avec Mathieu Gallet.

A gauche, tous va pour le mieux, poussé par Aurélie Duflot le candidat d’Europe Écologie les Verts, Yannick Jadot, et le candidat socialiste, Benoît Hamon, sont entrain de négocier une possible alliance pour la présidentielle. Plusieurs rapprochements ont déjà eu lieu et selon certaines sources, il serait possible que Jadot (dont le parti peine à trouver le nombre de parrainage nécessaire) se retire de la course et s’efface derrière Benoît Hamon dont le programme, issu de l’aile gauche du Parti socialiste, comporte des propositions proches de celles des écologistes.

Chez le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, on ressent également uen forte dynamique électorale qui l’avait d’ailleurs placé devant Hamon dans les sondages il y a quelques semaines. Il réussit grâce à ses nombreuses mesures de communications particulièrement intelligentes qui en font un des candidats préférés parmi les jeunes. Par exemple, sa chaîne Youtube particulièrement active depuis le mois de septembre connaît une croissance fulgurante avec déjà 200 000 abonnées et plusieurs centaines de milliers de vues sur chacune de ses vidéos ce qui le place comme la première chaîne politique en France et un des premières en Europe et dans le monde. Ses nombreux meetings et l’utilisation d’un hologramme pour lui permettre de parler en différents endroits simultanément (en conférence à Lyon avec son hologramme à Paris) témoigne également de sa popularité croissante.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s