Au Soudan du Sud, la famine continue

Il y a un exactement un mois, le 20 février 2017, les Nations unies avaient officiellement déclarées Unité, un des états de la République du Soudan du Sud, en situation de famine. Aujourd’hui, l’état des choses a très peu évolué.

Depuis 2011, aucune situation de famine n’avait été déclarée dans le monde. En effet et d’après les Nations unies, pour que ce-dernier soit officiel, il faut entre autres que 30% de la population souffrent d’une malnutrition extrême et qu’une personne sur 50 000 meurt chaque jour des conséquences de la pénurie alimentaire. La déclaration en février fait donc suite à un rapport publié par Integrated Food Security Phase Classification (ou IPC) démontrant que 40% de la population du Soudan du Sud nécessite urgemment une intervention pour pallier à un important manque de nourriture.

Il est probable que la famine soit en partie causé par la guerre civile sud-soudanaise, en cours depuis décembre 2013, qui oppose les Nuers aux Dinkas (les premiers étant partisans du vice-président Machar et les seconds du présidents Kiir. L’Etat du l’Unité, où la famine a été déclarée, est touché par ce conflit notamment en raison de son statut stratégique, de par ses nombreuses réserves de pétrole. La sécheresse qui sévit dans le pays est aussi en partie responsable de la famine actuelle.

Alors que le Programme alimentaire mondiale (WFP) a annoncé que 100 000 soudanais, principalement dans l’Etat de l’Unité, présentent de très fort risque de mourir de faim dans les jours et semaines qui suivent, l’ONU déclare que des problèmes empêchant le bon fonctionnement de l’aide internationale subsistent et qu’ils sont causés par des motifs politiques. Ainsi, le président Salva Kiir bloquerait la livraison de nourriture pour certaines régions du pays en espérant que cela ait un impact sur son adversaire et en faisant ainsi passer des considérations politiques au-dessus des considérations humaines. La situation pourrait toutefois s’améliorer car, dans les jours ayant suivis la déclaration des Nations unies du 20 février 2017, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont annoncé qu’ils feront parvenir une aide financière au Soudan du Sud d’une valeur respective de 100 millions et 69 millions de £.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s